LES ANALYSES OBLIGATOIRES:

Document réglementaire : cliquez ici

BON DE COMMANDE : ICI

Une huile d’olive doit respecter un certain nombre de paramètres physicochimiques pour permettre l’étiquettage en VIERGE EXTRA, VIERGE ou LAMPANTE (impropre à la consommation dans la CEE).
La réglementation 2568/91 du 11 Juillet 1991, publiée au Journal Officiel des Communautés Européenne, donne les critères qui doivent être respectés (voir schéma ci-dessous).

Une huile dite « lampante » est impropre à la consommation dans la CEE. Elles sont destinées aux lampes à huile, d’où le qualificatif de « lampante ».

 

LES ANALYSES K232 ET K270

 

LES ANALYSES OPTIONNELS :

La composition en acide gras (acide palmitique, linoléique, oléique, etc) est également réglementée par la directive 2568/91 (page 10). La méthode analytique impliquée fait appel à l’analyse des FAME (Fatty Acid Methyl Ester).
Cette analyse est requise dans le cas d’une origine douteuse afin de s’assurer de la pureté de l’huile, ou si le dosage des acides gras insaturés constitue une plus-value importante en terme de valorisation de l’huile.

 

CONDITIONS D’ÉCHANTILLONNAGE :

Prélever à une faible lumière (pénombre) 50 ml d’huile dans un flacon teinté brun ou bleu. Remplir le flacon et fermer avec un bouchon auto-bloquant plastique. Ne pas utiliser de verre incolore ou de bouchon en liège.
Amener au laboratoire en protégeant les flacons de la lumière directe du soleil en les transportant par exemple dans une boite ou une poche papier opaque.

Le laboratoire AnaScan délivrera un rapport d’analyse de conformité par rapport aux règlements et de respect des procédures analytiques (également publiées au JOCE).

 

NOUVEAU RÉSULTATS 2012, 2013 ET 2014 :

Résultats 2014

 

Indices d’acide et de peroxyde en 2012, 2013 et 2014 sur les Alpes de Haute Provence.
Les résultats sont présentés par des moyennes ± l’écart type. L’acidité est présentée en % de l’acide oléique et les peroxydes en mEq O2 / Kg.

 

BON DE COMMANDE : ICI