HUILES ESSENTIELLES

 

DOSSIER TECHNIQUE

BON DE COMMANDE : ICI

 

Le laboratoire propose les analyses sur vos lots d’huiles essentielles et vous remet un dossier technique complet comprenant :

  1. rapport d’analyse de conformité AFNOR et IFRA de vos huiles essentielles,
  2. fiche technique,
  3. fiche de recommandation IFRA (et ANSM s’il y a lieu) pour un usage comme ingrédient en produits cosmétiques.

 

ANALYSES

Le laboratoire analyse le profil chromatographique de toutes sortes d’huiles essentielles. Les intérêts de ce type d’analyse sont multiples.

  1. d’établir la conformité AFNOR de votre huile essentielle,
  2. doser la présence éventuelle de D-Limonène et du linalol. Dans ce cas, la mesure d’indice de peroxyde doit être réalisée (voir plus bas).
  3. L’analyse permet aussi le dosage des allergènes présents dans l’huile essentielle.

 

D’autres paramètres physico-chimiques également normés par l’AFNOR ou sous recommandations de l’IFRA (International Fragrance Association), sont mesurés par le laboratoire AnaScan.

  • densité,
  • indice d’acide,
  • indice de peroxyde

 

Exemple de profil chromatographique sur de l’huile essentielle de lavandin réalisé par notre laboratoire. (Noter la bonne séparation des pics notemment le couple limonene et cinéole, et le couple borneol et lavandulol.

 

Chaque huile essentielle est analysée trois à cinq fois. Les teneurs en chaque composés sont indiqués sur le rapport d’analyse avec l’incertitude de la mesure. Les conformités AFNOR ou IFRA sont établis en prenant en compte l’incertitude de la mesure.
Les analyses sont faites avec le respect de la norme ISO 17025 des laboratoires d’analyses et d’essais.

 

INDICE D’ACIDE

Le % d’acides libres dans les huiles essentielles de lavande (AOP) est réglementé. Le dosage se fait selon la norme ISO 1242 (T75-103).

 

INDICE DE PEROXYDE

La mesure de l’indice de peroxyde est recommandée pour des huiles essentielles destinées à un usage cosmétique et qui contiennent du D-Limonène et/ou du linalol. L’indice de peroxyde ne doit pas dépasser 20 meq O2 / L.
La recommandation vient du « Code of Practice » de l’IFRA (International Fragrance Association), 38ème Amendement. Le majeur produit d’oxydation du linalol est le 7-hydroperoxy-3,7-dimethyl-octa-5-en-3-ol. Il est également recommandé d’ajouter 0,1% de BHT ou d’alpha-tocopherol pour protéger le linalol de l’oxydation principalement dans l’huile essentielle de bois de rose, de coriande ou de bois de Ho, au moment de la production.
Les huiles essentielles de lavande et de lavandin sont concernées par cette analyse. D’autres huiles essentielles contiennent du D-Limonène ou/et du Linalol. L’analyse GC-MS d’une huile essentielle permet la détection et le dosage du D-Limonène et du Linalol.

 

BON DE COMMANDE : ICI

 

Exemples de plantes à parfums cultivées dans les Alpes de Hautes Provence et analysées par le laboratoire AnaScan.

Immortelles des Alpes de Hautes Provence (Culture GAEC le Frigoulet).

 

Culture de Sauge Officinale, Alpes de Haute Provence.

 

Culture de lavande rapido, Alpes de Haute Provence.

 

Lavande Aspic, GAEC Le Frigoulet, Alpes de haute Provence.